Streak Running: apprends à courir tous les jours

Le footing, ce n’est pas forcément ton truc et à chaque fois que tu t’y es essayé, tu as rarement pu continuer… On compatit car on est tous passé par là… Même chez JD! Du coup, on a peut-être trouvé la solution à ton problème avec le « streak running ». On est à peu près certain que tu dois te demander ce que c’est. Pas de problème, on va tout t’expliquer. Tu peux nous croire, si tu prends le temps de lire ces quelques lignes, tu ne deviendras probablement pas un marathonien mais au moins, tu devrais pouvoir te faire des petites courses quotidiennes, sans aucun souci.

Oui, avec le « streak running », tu vas pouvoir apprendre à courir tous les jours sans que cela soit une contrainte. Pour tout savoir sur cette pratique, c’est ci-dessous que ça se passe…

Alors, le « streak running », c’est quoi?

Vu son nom, tu ne seras pas étonné d’apprendre que c’est une pratique qui nous vient des Etats-Unis. Si tu la traduis littéralement, c’est assez simple: tu peux traduire « running » par course et « streak » par série. Du coup, si tu as bien suivi, « Streak running » pourrait signifier « une série de course ». Le concept est donc simple: il s’agit de courir une distance donnée le plus de jours à la suite. Ici, le plus important n’est pas la performance mais la régularité.

Streak-running-1

Du coup, peu importe que tu coures 2, 5 ou 10 kilomètres, dans la nature, sur une piste d’athlétisme ou dans ton salon sur un tapis de course, la seule chose qui compte, c’est que tu apprennes à courir tous les jours. Bon, quand on dit que la performance importe peu, on te voit venir, il faut en faire un minimum quand même ! On ne parle pas ici de courir 100 ou 500 mètres… Selon l’American Running Streak Association, la distance minimale serait de courir l’équivalent de 1 mile par jour, soit 1,61 kilomètres. Le nombre de jours consécutifs où tu parcoureras cette distance (ou celle que tu auras définie au préalable) constituera ta « streak ». Tu peux aussi te fixer un nombre de jours ou non, c’est à toi de voir. Certains adeptes en sont à plus de 1000 jours de « streak running »… Tu as donc de la marge!

Pourquoi et comment le « Streak running » peut changer ton approche du footing?

On sait ce que tu te dis: ne vaut-mieux t-il pas courir une large distance quelques jours par semaine plutôt qu’une plus courte quotidiennement? Il est clair que si tu es un joggeur chevronné, voire un adepte des marathons, le « streak running » n’est pas vraiment pour toi. Par contre, si tu es un débutant qui ne demande qu’à se remettre en forme, c’est une solution toute trouvée pour apprendre la culture de l’effort.

En apprenant à courir tous les jours sur une courte distance, tu habitueras ton corps, autant que ton esprit, face à la dureté de l’exercice. Concernant l’aspect physique, tu augmenteras progressivement ton endurance après avoir répété le même effort, jour après jour. Pour ce qui est du mental, tu apprendras aussi à gérer cette lassitude et à repousser l’envie d’arrêter (que ce soit ta course ou ta streak d’ailleurs!). Au final, selon la distance que tu te seras fixé, tu éprouveras tous les effets bénéfiques du sport, avec moins de stress, un meilleur sommeil, voire même une perte de poids. Il n’y a pas mieux pour être bien dans ses baskets!

Courir tous les jours: y a-t-il des risques?

Streak-running-2

Forcément, il y a des risques de blessure… Mais comme pour toute pratique sportive! C’est normal! Comme pour la course à pieds classique, tes jambes, tes genoux, tes chevilles et, bien évidemment, tes pieds, sont mis à rude épreuve. Il faut donc faire très attention aux entorses, aux blessures liées au tendons ou aux muscles. Si tu cours tous les jours, tu vas nécessairement en demander plus à ton corps. Il convient donc de savoir s’écouter. Si tu commences à ressentir certaines douleurs, nul besoin de se forcer à continuer sa « streak running ». La santé, c’est le plus important.

C’est pourquoi, il est également important de définir des objectifs raisonnables et réalisables. Pas besoin de se surévaluer en voulant en faire trop. Encore une fois, c’est l’avantage de ce concept, le but est, on le rappelle, de courir le plus de jours consécutifs, pas de parcourir le plus de distances. Car l’autre risque est mental. Si tu vois trop grand, trop vite, tu risques de te démotiver très rapidement et ce n’est pas le but. Bien au contraire! La simplicité, c’est aussi ça le concept du « streak running ».

Du coup, comment démarrer le « streak running »?

Comme expliqué plus haut, pour éviter la lassitude ou les risques de blessure, ne voit pas trop grand. Encore plus, si tu es un complet débutant. Opte pour un objectif dont tu sais qu’il est réalisable, qui va te « challenger » sans pour autant te frustrer et devenir une contrainte. Pourquoi ne pas commencer par se fixer une distance de 2 kilomètres sur 15 jours, voire un mois. Après cela, tu pourras faire un premier bilan.

Apprendre-a-courir-tous-les-jours

Si tu as encore un peu de mal, tu pourras continuer ta streak sans en changer les paramètres. Si, au contraire, cela devient de plus en plus simple, tu pourras alors augmenter légèrement la distance… On a bien dit légèrement! Soit 1 ou 2 kilomètres de plus, par exemple! Et ainsi de suite! Comme ça, sans que tu t’en aperçoives, tu seras devenu un vrai joggeur (ou une vraie joggeuse!). Elle est pas belle la vie?

Et voilà, tu sais tout ce que tu dois savoir sur le « streak running ». Une pratique qui va changer ta perception du footing! Et vu que pour toute pratique sportive, il vaut mieux avoir la tenue et les équipements adéquats, tu devrais sans doute faire un petit tour sur notre collection spéciale running, ça devrait t’aider un peu…

AUTRES ARTICLES INTÉRESSANTS

BASKETS l Editor

La New Balance XC-72 par Raheem Sterling

Poursuivant la lignée de la 327, l...

-->

BASKETS l Editor

Lacoste : du classique au classy

La toute nouvelle collection de bas...

-->

BASKETS l Editor

La fête des pères : 3 idées de cadeaux (sans te ruiner)

On est d'accord ? Trouver un cadeau...

-->