Foot : Et ça continue… Reprise de la Liga dès cette semaine !

La Liga, le Barça, le Real et tous les autres sont de retour les amis ! Après les Allemands et la Bundesliga, nos amis espagnols suivent le mouvement afin de terminer le championnat 2019-20.

Du coup… On en était où au juste en Liga?

Bon, avant de reprendre les affaires courantes, il convient tout de même de rappeler où on en était pour ceux qui auraient la mémoire qui flanche. Voilà donc un petit récapitulatif de la situation.

Lutte pour le titre : les éternels inséparables

Alors, comme d’habitude (ou presque), on retrouve aux deux premières places et à la lutte pour le titre, nos chers rivaux barcelonais et madrilènes. Les deux camps se tirant la bourre une nouvelle fois cette saison. Les barcelonais, qui apparaissent pourtant en crise d’identité avec notamment la mise au placard d’Ernesto Valverde, remplacé par Quique Setién, mènent le jeu. Ils comptent deux points d’avance sur le Real Madrid alors qu’il reste 11 matchs à jouer.  

Cependant, ils devront faire attention alors qu’ils leur restent notamment à affronter l’Atletico Madrid, toujours très dur à jouer, le FC Séville ou encore la Real Sociedad, tous à la lutte pour les places européennes. Le Real, lui, devra se aussi méfier d’un déplacement périlleux chez cette même Real Sociedad et des réceptions du FC Valence et de Getafe. Les paris sont donc ouverts pour savoir qui finira champion à la fin de cette drôle de saison !

Les places européennes : faites vos jeux !

Si le titre semble être promis à un des deux ogres de la Liga, pour les places européennes, et notamment les 3ème et 4ème qualificatives pour la prestigieuse Ligue des Champions, c’est l’embouteillage ! De Séville, troisième, à Valence, septième, il n’y a que 5 points d’écart… Autant dire que la lutte promet d’être serrée entre ces deux-là mais aussi la Real Sociedad, Getafe et l’Atletico Madrid.

La relégation : sauve qui peut !

Certains vont avoir chaud aux fesses jusqu’à la fin (au sens figuré bien sûr… Pas de ça chez nous) ! Comme pour le haut du classement, pour les derniers de la classe, difficile de se départager. Pour rappel, les 3 derniers sont relégués en seconde division. Et entre le 15ème, Valladolid, et l’Espanyol, dernier, on compte 9 points d’écart.

Si les Catalans vont peut-être avoir du mal à s’en sortir, Leganès et Majorque, les deux clubs en position de les accompagner dans leur descente, sont toujours à flot. Ils peuvent donc encore éviter le naufrage. Mais Eibar et le Celta Vigo, les équipes directement menacées, ne se laisseront certainement pas faire aussi facilement…

Classement:

Table Chart
Infogram

Et dans la course au meilleur buteur de Liga…

Avec la reprise, c’est aussi la course aux récompenses individuelles qui reprend. Notamment, celle de meilleur buteur!

Messi, seul au monde…

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé… Depuis le départ de Cristiano Ronaldo vers l’Italie, Messi est vraiment seul sur son trône (pas de fer non !) avec ses 19 buts en 27 rencontres. L’Argentin porte ainsi le Barça à bouts de bras depuis le début de la saison. Entre la blessure de Dembélé, la lente intégration de Griezmann et un Suarez sur courant alternatif (mais qui compte tout de même 11 buts cette saison). Personne ne paraît ainsi à même de le déloger pour briguer la couronne de « Pichichi », le meilleur buteur de la Liga.

Copyright https://www.pinterest.com

Marque Karim, marque !

Pas même Karim Benzema qui mène pourtant la fronde derrière le Ballon d’Or avec ses 14 buts. Le Français a les clés du camion depuis le départ de son compère CR7. Désormais, c’est à lui de montrer la voie à ses coéquipiers madrilènes. Surtout avec un Eden Hazard qui enchaîne les blessures. Un Ascensio sur la touche. Les jeunes Vinicius et Rodrygo encore trop tendres… Et un Gareth Bale sans doute plus concerné par le golf et son prochain Par 5 que par le fait de faire gagner les Merengue !

Des laissés-pour-compte de valeur

Derrière les deux hommes, pas une tête ne dépasse de la meute. On retrouve plusieurs joueurs à 11, 10 et 9 buts, dont un certain Lucas Ocampos, ancien Marseillais, qui a doucement mais sûrement pris ses marques du côté du FC Séville. Des performances parfaitement honorables mais qui malheureusement tiennent difficilement la comparaison face aux exploits de la « Pulga » argentine… Mais bon, avec les années, ils doivent avoir l’habitude…

Zoom sur la 28ème journée de Liga

Séville – Bétis

Grenade – Getafe

Valence – Levante

Espanyol – Alavès

Celta Vigo – Villareal

Leganès – Valladolid

Marjorque – Barcelona

Athletic Bilbao – Atletio Madrid

Real Madrid – Eibar

Real Sociedad – Osasuna

Et ça part fort !

Pour un match de reprise, ça promet d’être bouillant ! C’est en effet, ni plus ni moins, que le derby de Séville qui nous sera servi pour le retour de la Liga. Les coéquipiers de Nabil Fékir n’ont pas franchement grand-chose à jouer mais un derby est toujours à prendre au sérieux ! Ils chercheront surtout à mettre des bâtons dans les roues des coéquipiers d’Ocampos dans leur lutte pour la 3ème place.

Copyright https://www.pinterest.com

Un échauffement pour les deux ogres ?

Du côté du real et du Barça, il faudra attendre ce week-end pour remettre la machine en route. Et alors, le redémarrage se fera en douceur avec des affrontements contre des mal classés. Respectivement Eibar et Majorque. Mais justement, avec les plus de deux mois d’arrêt, la reprise pourrait s’avérer difficile et propice aux surprises… Surtout que c’est le maintien qui est en jeu pour leurs adversaires… Alors si on osait, on mettrait bien une petite pièce sur une sortie de route de l’un des deux prétendants au titre, pas toi ?

La peur au ventre

Pour le reste, il faudra faire attention du côté de Leganès qui recevra un adversaire direct pour le maintien, Valladolid. Ces derniers peuvent ainsi s’offrir une bouffée d’air frais (définitive ?) et mettre leurs adversaires dans l’embarras. Ce match pourrait donc être très important pour la suite du championnat et la tension devrait être à son comble. Dans les autres matchs, on retiendra surtout un Athletic Bilbao-Atletico Madrid qui pourrait nous offrir du beau spectacle.

Difficile de faire plus complet pour une journée de reprise. De quoi ainsi combler les amoureux du ballon rond… Même si un match sans public, cela n’a vraiment pas la même saveur… Ce qui ne t’empêche pas de te mettre aux couleurs de ton équipe pour la supporter, même devant la télévision. La collection foot’ de JD, c’est par ici.

AUTRES ARTICLES INTÉRESSANTS

ACTUS l Editor

Exclusivités JD : viens profiter de notre collection !

Attention exclusivités JD! Voici ...

-->

ACTUS l Editor

Top son, genre et artiste : Voici le classement fête de la musique 2020

Chaque année la France entière at...

-->

ACTUS l Editor

Fête des pères: quelques idées cadeaux pour le jour-J

Et oui, c’est bientôt la fête d...

-->