« Un Joueur, Un Maillot » : West Ham 00′- Rio Ferdinand, la pépite anglaise

Notre série « un joueur, un maillot » met en scène une série de maillots rétro vendue par JD. Nous mettrons à l’honneur un joueur qui aura marqué la saison qui lui correspond. Il n’est pas question ici de désigner le meilleur footballeur de l’équipe mais de valoriser un joueur, soit car il a été l’un de ses membres emblématiques, soit simplement car son année a donné lieu à un évènement marquant ou atypique. Après Gary Lineker, c’est désormais au tour de Rio Ferdinand et le maillot de West Ham 00′.

Mondialement connu pour sa « doublette » avec Vidic à Manchester United, Rio Ferdinand a marqué la planète football durant les années 2000. Le défenseur anglais a soulevé de nombreux trophées, porté le brassard de capitaine de son pays, et figuré comme l’un des meilleurs défenseurs au monde. Cet article se porte sur sa dernière année dans son club formateur du West Ham United FC, avant qu’il explose aux yeux de tous.

Le maillot : Dr. Martens aux commandes

Commençons par le maillot, et quel maillot ! Dans ses couleurs domiciles traditionnelles depuis 1903, qui sont le bordeaux et le turquoise, on retrouve une tunique qui dégage une classe instantanée. La marque Score Draw s’est appliquée à recréer à l’identique le maillot West Ham de 99/00 dans une ambiance totalement rétro. Tout y est : le col droit avec un col en V pour faire revivre les 90’s, le bouton à l’anglaise, les anciens logos et sponsors et les élastiques aux manches, pour ajuster la coupe. Les ingrédients sont là, la recette est parfaite.

Le logo est la version utilisée par West Ham de 1998 jusqu’à récemment en 2016. Il comporte les deux fidèles marteaux qui sont présents dès le début, ainsi que le château de Boleyn. Les deux marteaux croisés sont devenus l’emblème du club londonien. Ils donnent également leur nom au club : les « Hammers ». Pour la petite info, si tu étais en train de te demander « pourquoi des marteaux ? », c’est tout simplement, car la région de Londres d’où vient le club, était réputé pour accueillir les usines de fabrication de bateaux, et le marteau était un outil essentiel aux dockers de l’époque.

Arrêtons-nous sur l’élément le plus important du maillot de West Ham 99’ : le sponsor. Avec la marque de chaussure anglaise Dr. Martens, West Ham frappe fort. Simple et classe, le sponsor se retrouve seule pour une mise en valeur accentuée. Il se fond parfaitement dans la tunique du club londonien, et apporte une touche street’ incomparable. Encore aujourd’hui, ce maillot est considéré comme un des plus beaux des 20 dernière années. Ne nous remercie pas de le proposer et enfile-le sans plus attendre.             

Le joueur : L’élégance Ferdinand

Rio Ferdinand a été réputé tout au long de sa carrière pour son jeu élégant et finalors imagine-le jouer avec un maillot qui l’est tout autant. De la classe dans de la classe. Le jeune Rio commence en pro’ en 1995 dans le club de West Ham. Originaire de la région, il ne sera pas dépaysé et commença en douceur dans le club londonien. Avec un prêt à Bournemouth en 96′ pour gagner en temps de jeu, Ferdinand revient en force chez les « Hammers » pour devenir indéboulonnable sur ses 3 dernières années avec son club formateur. En 1998, il glane le « Hammer of the Year Award » pour définitivement mettre tout le monde d’accord et lancer la machine vers les sommets.

Au-delà de sa haute capacité à défendre, Rio Ferdinand était connu pour un style de jeu particulier en tant que défenseur. En effet, du haut de son 1m89, le défenseur possédait de grandes qualités techniques et un très bon équilibre balle au pied. Plus fin que physique, son intelligence de jeu lui donnait un coup d’avance sur les attaquants et a joué dans son ascension sur le toit du monde. Très complet, Rio était bon dans les airs et au sol. Il devenait alors la bête noir des attaquants, qui ne semblait avoir aucun défauts. Grâce à la confiance du coach Harry Redknapp à West Ham, il a pu développer rapidement sa technique et son football.

La saison : L’Europe pour West Ham

Après une bonne saison en 98’ et une très honorable 5ème place, le club londonien obtient son ticket pour la coupe intertoto (si tu n’a jamais entendu parlé de cette coupe, c’est normal et ne t’y intéresse pas.) Le vrai point positif de ce trophée d’antan, est qu’il peut permettre une qualification pour la Coupe de l’UEFA.

La saison 99’ commence et la coupe intertoto également, elle se joue l’été avant que la saison ne commence. Notre club vedette du jour la remporte face au FC Metz et va donc pouvoir, tenter de décrocher l’UEFA. A ce moment, Rio Ferdinand fait plus que partie du 11 de départ et joue un rôle plus qu’important. Pure produit du centre de formation, ses ambitions et sa motivation pour son club sont grandes.

Après de longues années sans rien se mettre sous la dent en Premier League, le club joue sur plusieurs tableaux. Il faut noter que pour l’équipe, les enjeux sont importants et simplement concourir en Europe, révèle d’une très belle performance. Comme l’a dit Redknapp le coach : «  c’était spécial, c’était vraiment un grand jour pour moi et pour l’histoire du club ». Il faut dire que le club compte un effectif plutôt jolie avec des noms comme Di Canio, Trevor Sinclair, ou encore Frank Lampard.

Premier League

Le départ est tonitruant, après 5 journées, West Ham compte 5 victoires. Après avoir gagné un titre pendant l’été, les attentes sont plus hautes qu’a l’accoutumée pour le club londonien. Malheureusement, cela ne tourne pas comme prévu et sur les 7 matchs suivant, les « hammers » en perdent 5. Ensuite, la saison est entachée de beaucoup de matchs nuls sans vraiment aucun match référence. Les coéquipiers de Rio Ferdinand ont perdu le fil et n’y sont plus. West Ham termine 9 ème de Premier League sans décrocher aucun ticket ni aucune qualification pour les coupes européennes. Notons tout de même un des plus beaux buts que la Premier League ai vécu.Celui de Paolo Di Cania face à Wimbledon. Il vient faire trembler les filets d’une volée incroyable et magistrale. (un peu hors sujet mais tellement beau à voir, donc on partage).

UEFA

C’est la première participation du club en coupe UEFA. Il est donc permis de rêver et d’imaginer, pourquoi pas, soulever le trophée. Le premier tour se joue contre le club croate Osijek, score finale : 3-0. Le match retour, c’est quasiment le même combat pour un score finale de 3-1. West Ham passe au second tour haut la main avec un plein de confiance. L’adversaire suivant, c’est le très bon club du Steau Bucarest. Le club anglais sait que la difficulté ne sera pas la même. Avec une défaite 2-0 au match aller, le bon match nul obtenu au retour ne changera rien. L’ aventure européenne de West Ham s’arrête ici, sans trop de regrets.

La saison 99/2000 est une belle saison dans l’histoire du club, avec une coupe Intertoto gagné et un parcours en coupe d’Europe aucunement démérité. Rio Ferdinand a pu faire ses armes au sein du club et gagner en confiance. A la fin de la saison, il est transféré à Leeds United pour un transfert record de 18 Millions de Livres. Cela fera de lui, le joueur le plus cher d’Angleterre. Rio va exploser et continuer sa carrière en équipe nationale puis au club de Manchester United, pour tout rafler, devenir un des meilleurs joueurs du club, et s’inscrire dans les mémoires du monde entier.

AUTRES ARTICLES INTÉRESSANTS

Football l Editor

La Coupe de la Ligue tire sa révérence avec un PSG - OL

L’heure est grave! Ce vendredi d'...

-->

Football l Editor

« Un joueur, un maillot » : Tottenham ’94 – Klinsmann renverse l’opinion

Notre série « un joue...

-->

Football l Editor

« Un joueur, un maillot » : Angleterre 90’ – La maxime de Lineker

Notre série « un joue...

-->