NFL 2021 : ce qu’il faut savoir sur la saison de foot US!

La NFL, le championnat de football américain, reprend cette semaine, dans la nuit de jeudi à vendredi avec un affrontement entre les champions ent titre, les Tampa Bay Buccaneers, et les Dallas Cowboys. Une discipline de plus en plus populaire de ce côté de l’Atlantique. Elle peut donc faire partie des sports que tu pourrais découvrir pour cette période de rentrée! Alors si tu n’es pas (encore ?) un expert, JD te propose une petite preview comme on en a le secret pour que tu sois fi prêt(e) pour cette nouvelle saison de NFL.

32 équipes, deux conférences, 17 matchs de saison régulière joués sur 18 semaines (soit une de plus que les saisons précédentes) puis les Playoffs pour atteindre le tant convoité Super Bowl, joué au mois de février. Autant dire que ce sont des semaines intenses qui t’attendent ! Alors, qui sont les favoris? Qui peut être la surprise de la saison? Quel joueur peut se révéler? On te dit tout… Ou presque!

Les favoris : Vers un « repeat » au Superbowl?

Pourrait-on assister à un fait inédit depuis 1992 et 1993. À savoir avoir droit à la même affiche au Superbowl lors de deux saison consécutives? C’est très rare mais, cette saison, ce n’est pas si utopique tant les Buccaneers de Tampa Bay menés par Tom Brady, considéré comme le GOAT de son sport, et les Kansas City Chiefs du joyau, Patrick Mahomes, semblent au-dessus du lot dans chacune de leur conférence.

Favoris saison
Copyright @Pinterest

Les Buccaneers, d’abord, ont réussi un exploit durant l’intersaison: conserver les 22 titulaires de l’année dernière, en attaque et en défense. Un fait rarissime dans le sport professionnel. Encore plus en NFL. Sachant que le manque d’automatismes explique largement leur première partie de saison assez moyen l’an dernier, il y a de quoi avoir peur au regard du nombre de talents qui composent cette équipe.

De l’autre côté, Kansas City qui était le favori incontesté de la précédente saison aura une revanche à prendre. Les homme d’Andy Reid se sont en effet incliné lourdement face aux Buccaneers, 31 à 9 au dernier SuperBowl. Ils ont pris une véritable leçon et tenteront donc de reconquérir le titre. Le problème pour les autres équipes, c’est que seuls les coéquipiers de Tom Brady ont été capables de les mettre à terre une fois que les choses sérieuses ont commencé. Et sachant que les stars de l’équipe comme Mahomes, Travis Kelce ou encore Tyreke Hill, sont toujours présentes, il n’y a pas de raison que cela change…

Les outsiders qui ont les crocs  : Les Green Bay Packers et les Buffalo Bills en première ligne

Sauf que… sauf que, il n’y a rien de plus imprévisible qu’une saison de NFL. D’abord parce que les blessures jouent toujours un rôle important dans ce sport de contact. Sans parler du Covid qui peut toujours faire des siennes. Mais surtout, les autres équipes de la ligue ne vont pas se laisser marcher dessus sans se battre. Au premier rang desquels, les Green Bay Packers et les Buffalo Bills. Ces deux équipes représentent les principales menaces pour les deux favoris cités précédemment. Ce n’est pas pour rien qu’elles se sont hissées en finale de conférence la saison dernière.

Cependant, ces deux escouades en sont à des stades différents de leur développement. Pour les Packers, c’est un peu « The Last Dance ». La saison de la dernière chance. Leur joueur-star, Aaron Rodgers a clairement des envies de départ face à l’incapacité de son organisation de construire une équipe qu’il estime suffisamment talentueuse pour remporter une nouvelle bague. Et sans leur quarterback vedette, difficile d’envisager quoi que ce soit pour les Packers. Les résultats de cette année seront donc à suivre avec attention.

NFL - OUtsiders
Copyright @Pinterest

De l’autre côté, les Bills sont une équipe en progression constante. Ils sont menés par le jeune quarterback de 25 ans, Josh Allen et le receveur, Stefon Diggs. Elle s’est construite étape par étape et ne cesse de gravir les échelons, saison après saison. Après la finale de conférence de l’an dernier, il est donc temps pour de passer l’obstacle Chiefs et de connaître enfin les joies du SuperBowl. Ou est-ce que la marche est encore trop haute pour les joueurs de Buffalo? Réponse en janvier.

Parmi les autres outsiders, on peut citer, pêle-mêle, les Ravens de Baltimore de Lamar Jackson, les Steelers de Pittsburgh de Ben Roethlisberger, les Cleveland Browns de Baker Mayfield, les Seattle Seahawks de Russell Wilson ou les Los Angeles Rams d’Aaron Donald.

Le petit jeune sous les spotlight de la NFL: Trevor Lawrence

Alors là, c’est tout simple. C’est une histoire bien connue dans le sport pro. Tu connais forcément ces athlètes dont tu sais dès leur plus jeune âge qu’ils sont destinés partout où ils passent à atteindre les sommets. Comme Lebron James, Serena Williams ou Leo Messi par exemple. Eh bien, Trevor Lawrence est de ceux-là. Le jeune quarterback de 21 ans est ce qu’on a tendance à appeler en NFL, un « talent générationnel ». Celui qui pourrait changer le destin d’une franchise moribonde et la transformer en quelques saisons en une équipe capable de lutter pour le titre.

Trevor Lawrence
Copyright @Pinterest

C’est justement ce à quoi aspirent les Jacksonville Jaguars. La franchise de Floride n’a pas hésité une seule seconde au moment de sélectionner Lawrence en première position de la dernière draft. Son projet futur est basé autour du jeune prodige. Celui-ci sera donc observé avec attention pour ses premiers pas professionnels. Il ne faut pas s’attendre à des miracles toutefois. Le chemin de la reconstruction sera long du côté des Jaguars. Mais Trevor Lawrence a toutefois de quoi briller suffisamment pour gagner quelques matchs et briguer le titre de « rookie offensif »de l’année!

L’homme dont la crédibilité est en jeu : Bill Belichick

Attention, qu’on soit bien d’accord… Bill Belichick n’a plus rien à prouver. Il a tout de même remporté 6 SuperBowls du côté des New England Patriots en tant que head coach ! Mais ça, c’était avec un certain Tom Brady…. Et pendant des années, voire des décennies, le débat en NFL a été de savoir lequel des deux avait le plus d’importance dans les succès de la franchise. Or, depuis l’année dernière, les chemins des deux icônes se sont séparées. Le quarterback a lui remporté une nouvelle bague avec Tampa Bay… Pendant que les Patriots n’accédaient pas aux playoffs pour la première fois depuis 2008… Et la blessure en cours de saison de ce même Tom Brady! Celui-ci a ainsi en quelque sorte remporté la bataille du « divorce » selon bien des observateurs.

Bill Belichick - NFL
Copyright @Pinterest

Mais Bill Belichick n’a pas dit son dernier mot! Toutefois, il devra répondre très vite et montrer qu’il est capable de reconstruire son équipe pour, de nouveau, en faire une candidate au titre suprême. Et il s’est dêmené durant l’intersaison, multipliant les trades et les renforts de joueurs. Sachant qu’il récupère au passage plusieurs des leaders de son équipe qui avaient préféré ne pas jouer l’an dernier pour cause de covid, il y a fort à parier que les Patriots devraient prétendre à une place en playoffs cette saison. Enfin, cela dépendra surtout des performances de celui qui devrait être leur nouveau quarterback titulaire: le tout jeune Mac Jones, drafté il y a quelques mois et qui prendra la suite de Cam Newton. Celui-ci n’aura pas su faire oublier Brady et a depuis été laissé de côté par New England. Est-ce que Mac Jones pourra faire mieux? La crédibilité de Belichick face à Brady en dépend…

Les recrues tendance : Matthew Stafford (Rams)/ Julio Jones (Titans)

Question recrues-phares, deux équipes ont fait les gros titres ! D’abord, les Los Angeles Rams. Ils ont pris une grande décision durant l’intersaison: se passer de Jared Goff, le quarterback qui les mena au Superbowl en 2018. Ils l’ont envoyé du côté des Detroit Lions contre… Matthew Stafford. Le quarterback de 33 ans est un gros point d’interrogation. Depuis son arrivée en NFL en 2009, il est reconnu comme talentueux mais pas forcément bien entouré (même s’il a sans évolué avec l’un des meilleurs receveurs de l’histoire en la personne de Calvin Johnson). Il n’est ainsi apparu que 3 fois en playoffs. Ce sera tout le contraire du côté de Los Angeles avec un coach qui a fait ses preuves, des receveurs de talent et une défense mené par Aaron Donald, l’un des joueurs les plus dominants (et effrayant) de toute la ligue. Suffisant pour permettre à Stafford de finalement jouer un rôle majeur en playoff et confirmer tout le bien que le monde de la NFL pense de lui? On demande à voir…

Recrues - NFL
Copyright @Pinterest

Ensuite, on a les Tennessee Titans qui ont fait encore plus fort. Ils ont carrément débauché celui qui est sans doute l’un des trois meilleurs receveurs de toute la NFL, Julio Jones, en provenance d’Atlanta. Le joueur de 32 ans vient ainsi retrouver un autre receveur de grand talent, AJ Brown, ainsi que l’un des meilleurs coureurs de la ligue, Derrick Henry pour former un trio aussi affolant qu’excitant. Là encore, est-ce que ce sera suffisant pour faire de Tennessee un prétendant sérieux au trône? Vu la régularité de Jones et les exploits dont il est capable, sachant que lui a déjà joué un SuperBowl avec Atlanta en 2016, on est prêt à mettre une pièce sur eux!

Le comeback de l’année en NFL : Odell Beckham Jr ?

Voilà quelqu’un qui doit une revanche à la NFL: Odell Beckham Jr, l’un de ses plus grands joyaux… Et l’un des plus « flashys » également. Le joueur des Cleveland Browns s’est blessé en tout début de saison l’année dernière. Il s’est déchiré le ligament croisé antérieur ce qui l’a laissé sur la touche pendant des mois. Sans lui, sa franchise a atteint les phases finales pour la première fois depuis 2002, remportant même un match contre Pittsburgh!

OBJ va donc devoir démontrer qu’il est réellement une valeur ajoutée à cette équipe qui a su performer sans lui. Son talent est indéniable. Sa soif de victoire également. S’il a bien récupéré de sa terrible blessure, il ne fait aucun doute qu’il saura retrouver sa place parmi les meilleurs receveurs de la ligue. Alors, si on doit tabler sur un comeback cette année, c’est sur lui et personne d’autre qu’on mise!

OBJ - NFL
Copyright @Pinterest

NFL : Ceux qui n’ont pas grand chose à espérer… Sauf énorme surprise!

S’il y a des franchises qui n’ont pour seul but que la victoire finale, il y a aussi les autres… Celles qui tentent désespérément de construire une équipe potable mais qui en sont encore très loin. Clairement, on ne fonde pas de grands espoirs dans les Houston Texans par exemple. La Franchise a changé tout son organigramme. De plus, elle doit faire face à des soucis extra-sportifs pour son joueur majeur, Deshaun Watson… Qui, en plus, a des envies de départ! La saison risque d’être longue dans le Texas.

Elle le sera, sans doute, tout autant dans le Michigan avec les Lions de Detroit. La franchise n’a jamais fait soulever les foules dans le passé et ça ne risque pas de changer avec l’échange de quarterbacks entre Matthew Stafford et Jared Goff, évoqué précédemment. Car si Goff a effectivement joué un SuperBowl et qu’il peut s’avérer très solide, ses performances sont bien souvent sans éclat et dépendantes du niveau de son équipe. En clair, il ne faut pas attendre de lui qu’il soit le chaînon manquant qui fera passer une équipe au niveau supérieur… Enfin, on n’est jamais à l’abri d’une surprise en NFL et c’est pour ça qu’elle compte autant de fans!

Le retour de la NFL à Londres!

Après une année sans matchs hors du territoire américain, pour cause de covid encore une dois, la NFL fera son retour du côté de Londres en 2021. Deux matchs vont en effet se jouer dans le stade des Tottenham Hotspurs. Les Falcons d’Atlanta affronteront les Jets de New York le 10 octobre. Une semaine plus tard, ce sera au tour des Jacksonville Jaguars de défier les Miami Dolphins. Ce sera l’occasion pour les fans européens de voir, en chair et en os, la possible future icône de la NFL, Trevor Lawrence, dont on a parlé précédemment.

Tottenham stadium - NFL
Copyright @Pinterest

Semaine-type de NFL

Si tu es novice, tu ne sais sans doute pas quand et où regarder les matchs. D’abord, sache que la saison est visible en France sur Bein Sports et ça dans son intégralité. De plus, une rencontre du dimanche à 19h est visible en clair sur la Chaîne L’Equipe, tout comme le SuperBowl. Sinon, pour les anglophones, il existe aussi ce qu’on appelle le « League Pass ». Un site en ligne qui te permet, via un abonnement, d’avoir accès à tous les matchs, les replays, les meilleurs moments de cette saison mais aussi des saisons précédentes. Un bon moyen de se faire une idée de ce sport pour les non-initiés.

Maintenant, place à la semaine-type de la NFL. Sache que la saison se déroule de septembre à début février, à raison d’une journée par semaine, comme les championnats européens de football. Celle-ci se décompose de cette manière:

  • Le « Thursday Night Football », un match dans la nuit du jeudi au vendredi à 2H20 sauf lors de Thanksgiving, au mois de novembre (semaine 12). La tradition veut que ce jour-là, trois matchs de NFL soient diffusés dans la journée. Avec habituellement, le match des Lions de Detroit et celui des Dallas Cowboys. Le dernier « Thursday Night Football » a lieu en semaine 16.
  • Le « Red Zone » du dimanche soir, composé généralement de 9 matchs à 19H, de 2 matchs à 22H05 et 2 autres à 22H25
  • Le « Sunday Night Football », le match dans la nuit de dimanche à lundi à 2H20
  • Le « Monday Night Football », le match dans la nuit du lundi au mardi à 2H15

Voilà, tu sais tout! Tu as toutes les informations nécessaires avant le coup d’envoi de la saison! On espère qu’elle sera aussi excitante qu’espérée. Dernier petit détail: pour être fin prêt avant les premiers matchs, tu devrais sans doute faire un petit tour sur notre collection NFL par ici. Elle devrait t’être utile si tu es un fan absolu!

AUTRES ARTICLES INTÉRESSANTS

ACTUS l Editor

Ligue des Champions 2021-2022: les forces en présence

Tu l’attendais… Elle est là…...

-->

ACTUS l Editor

Koh Lanta : Les 20 ans de l’émission en stats.

ACTUS l Editor

Raffle : accès exclusif à la Yeezy Boost 350 V2 Light

La YEEZY BOOST 350 V2 LIGHT est de ...

-->