AMBITIEUX, LES BLEUS ENTRENT DANS L’HISTOIRE

Dimanche soir, vous étiez sans doute parmi les 32 millions de personnes réunies devant leur écran pour supporter l’équipe de France de Football durant le match le plus attendu du football.

Cette rencontre a lieu une fois tous les quatre ans et seulement deux équipes jouent ce match dont chacun rêve : la finale de la Coupe du Monde de football.

 

 

La France après s’être qualifiée pour la finale de Coupe du Monde dans un combat fratricide avec la Belgique affrontait la Croatie, qui s’était quant à elle défaite de l’Angleterre (qui rêvait trop grand). Malgré les critiques prononcées par les Belges à l’issue de la demi-finale, qui mauvais perdants proclamaient préférer perdre en jouant au ballon plutôt que de gagner comme la France l’avait fait, la France n’était plus qu’à une marche du Saint Graal.

La France pour cette finale de Coupe du Monde en Russie a joué son va-tout et a mis à profit son expérience passée. Avec une défaite en quart de finale de Coupe du Monde en 2014 et une défaite en finale de l’Euro 2016 face au Portugal, la France et son sélectionneur Didier Deschamps voulait conjurer le mauvais sort. En 2016, le Portugal avait été efficace et n’avait pas offert le jeu le plus plaisant de la compétition mais le résultat était là, ils ont soulevé la Coupe.  La France quant à elle, louée pour son jeu, voyait son joueur star, Antoine Griezmann, terminer la compétition en pleurs dans la pire position possible pour des compétiteurs : la deuxième place du podium.

Cette année, le poids de la finale perdue était dans la têtes des joueurs qui n’avaient toujours pas fait le deuil de cette défaite d’après Paul Pogba.

 

 

Cette année, le peuple français, les joueurs, le sentent au fond d’eux-mêmes. Cette année c’est la nôtre, après tout la France a sorti des équipes avec le statut de favori, l’Argentine de Lionel Messi, l’Uruguay qui a gagné 2 coupes du monde ou encore la Belgique avec des joueurs de classe internationale tels que Eden Hazard, Thibault Courtois, Romelu Lukaku ou Kevin De Bruyne. Cette équipe prônait un jeu plaisant et comme la France, Les Red Devils était un candidat sérieux au titre final.

 

Une marche, la France n’était qu’à une marche du sacre !

 

Un unique match, 90 minutes… Ces quelques minutes pour changer une vie, être lié à l’histoire sportive française…

Ce sentiment qui prédomine est lié à l’image que nous renvoie l’équipe de France de football, une famille unie dans les bons moments comme dans les mauvais moments. Pour preuve, voici une anecdote racontée récemment par Adil Rami, pompier de l’équipe de France. Pour se défaire de ses encombrants coéquipiers après la victoire face à l’Argentine alors qu’il souhaitait se coucher tranquillement, il a décidé, tel un membre du Ghost Buster, de vider l’extincteur sur ses coéquipiers. Conséquences ? L’équipe de France doit évacuer l’hôtel au milieu de la nuit alors que certain dormaient déjà profondément. Adil Rami a avoué être inquiet de la réaction de Didier Deschamps.  Il s’en est sorti avec une pique le lendemain matin : « ça va le pompier ? » et un sourire de toutes ses « dents ».

 

 

Le dimanche 15 juillet à 17 heures, la France 2018 est face à son destin et entre sur le carré vert.

90 minutes passent, les secondes sont longues.

La France gagne le match 4 buts à 2 buts.

Hugo Lloris, capitaine controversé et critiqué avant la Coupe du Monde soulève la Coupe du Monde.

 

 

LA FRANCE EST CHAMPIONNE DU MONDE !!

 

 

 

 

AUTRES ARTICLES INTÉRESSANTS

ACTUS l Editor

Euro 2020 : l’équipe la plus chère révélée… Ce n’est pas la France !

On y est ! Avec un an de retar...

-->

ACTUS l Editor

EURO 2020 : CE QU'IL FAUT SAVOIR

Après un an de retard, le plus gra...

-->

ACTUS l Editor

GAGNE 1 AN DE SNEAKERS AVEC LE NOUVEAU MAGASIN JD À BORDEAUX !

Les Bordelais, cette fois-ci, plus ...

-->