Tout ce qu’il faut savoir sur la Ligue 1 2021/2022

Après un Euro des plus mouvementés, c’est déjà l’heure de la reprise pour la saison de Ligue 1 2021/2022 !!Elle redémarre ce vendredi 6 Août avec l’affrontement entre Monaco et Nantes. Pour que tu sois fin prêt(e) et à jour en vue des 38 journées qui t’attendent, on t’a préparé un petit Abécédaire autour du championnat de France.

Quels sont les joueurs à suivre ? Les équipes surprises ? Les entraîneurs en danger ? Pour connaître les infos à retenir sur la Ligue 1, c’est par ici que ça se passe.

Du spectacle pour Ligue 1 2021/2022 ? Sur le terrain… Comme en coulisses !

A comme Amazon : le géant américain s’est lancé sur le marché des droits télé sportifs depuis quelque temps maintenant. Ses équipes ont notamment couvert pour la première fois le tournoi de Roland-Garros en tennis cette année. Du coup, avec tout le désordre régnant pour l’obtention des droits de la Ligue 1 et le fiasco Mediapro, l’entreprise a tenté sa chance. Elle a obtenu le droit de couvrir la majeure partie des matches du championnat. C’est l’une des rares certitudes qui existe concernant la diffusion de la Ligue 1 cette saison !

(Photo by Chesnot/Getty Images)

B comme Buts : 1049. C’est le nombre de buts total marqués la saison dernière sur les terrains de Ligue 1. Le plus haut total depuis la saison … 1982/83 et ses 1090 buts. Autant dire que les attaquants ont fait parler la poudre la saison dernière. On attend donc qu’une seule chose : qu’ils recommencent cette année et fassent même encore mieux !

C comme Clermont FC : Un petit novice pour la Ligue 1 2021/2022. Après avoir terminé deuxième de Ligue 2, la saison dernière, le club auvergnat, entraîné par Pascal Gastien, aura la chance de découvrir l’élite pour la première fois de son Histoire. Rien que pour voir jouer Neymar et Sergio Ramos sur le terrain du stade Gabriel-Montpied et ses 13 000 places, cela vaut le détour !

D comme Descente : Quels vont être les clubs qui vont malheureusement devoir faire l’ascenseur et descendre en Ligue 2 la saison prochaine ? Quels sont ceux qui réussiront à éviter de justesse la relégation ? Comme d’habitude, la lutte devrait être serrée. Les promus que sont Clermont et Troyes signeraient sans aucun doute tout de suite pour rester en Ligue 1. Nantes, Brest ou encore Lorient réussiront- ils une meilleure saison que l’année dernière, rien n’est moins sûr. Pour rappel, les deux derniers du classement seront directement envoyés en division inférieur quand le 18ème du classement devra affronter le 3ème de Ligue 2 pour conserver sa place dans l’élite.

E comme Entraîneurs : comme chaque saison, nous avons eu droit à une petite valse des entraîneurs. 9 clubs ont changé de coach durant l’intersaison : Lille, le champion, a vu Christophe Galtier partir du côté de Nice. Le club l’a remplacé par Jocelyn Gourvennec. Au RC Strasbourg, Thierry Laurey a laissé la place à Julien Stéphan. Du côté de Brest et Montpellier, on a carrément « switché » d’entraîneur. Quand Michel de Zakarian à quitter l’Hérault pour la Bretagne, Olivier Dall’Oglio a fait le chemin inverse. 

3 clubs ont eux opté pour un coach étranger. Bordeaux a ainsi remplacé Jean-Louis Gasset par le bourreau des Bleus à l’Euro, l’ancien coach de la Suisse, Vladimir Petkovic. David Guion a lui été remplacé à Reims par l’Espagnol Oscar Garcia. Enfin, à l’Olympique Lyonnais, le mythique président Jean-Michel Aulas a pour la troisième fois de l’histoire de son équipe choisi un coach étranger? C’est le Néerlandais Peter Bosz qui sccède au très critiqué Rudi Garcia.

Le retour des supporteurs pour la saison de Ligue 1 2021/2022 !

F comme Fans : Enfin ! Les stades de Ligue 1 vont pouvoir de nouveaux vibrer aux sons des chants des fans, de leurs encouragements et même de leurs sifflets (au point où on en est, on les prend aussi !). On a déjà eu un avant-goût avec le dernier match amical de l’OM contre Villareal au Stade Vélodrome et on a bien vu que ça change tout. Le sport professionnel sans spectateurs, ça n’a pas la même saveur !  Bien entendu, il faudra suivre quelques conditions comme avoir son pass sanitaire en règle, par exemple., mais l’important est ailleurs. On espère que tu as commencé à chauffer ta voix pour ton prochain « Aux Armes ! »

Ligue 2021/2022 - Stade Vélodrome
(Photo by Christophe SIMON / AFP) (Photo by CHRISTOPHE SIMON/AFP via Getty Images)


G comme Gardiens : Keylor Navas ou Gianluigi Donnarumma… On devrait beaucoup entendre parler des gardiens de but dans le club de la Capitale. La lutte promet d’être intense pour le poste de titulaire. D’un côté, nous avons un gardien chilien de seulement 34 ans. Ilqui a fait ses preuves depuis son arrivée il y a deux saisons au PSG et a remporté 3 Ligue des Champions avec le Real Madrid. De l’autre, l’ancien joueur du Milan AC, 22 ans seulement. Il vient de remporter l’Euro 2020 avec l’Italie tout en étant désigné meilleur joueur de la compétition ! On ne voudrait pas être à la place de Mauricio Pochettino qui devra gérer la situation du mieux possible.


H comme Hilton : Pour la première fois depuis 18 ans, les spectateurs ne verront pas l’emblématique défenseur central brésilien, double champion de France avec l’OM et Montpellier, jouer sur les pelouses françaises pour la saison de Ligue 1 2021/2022. Tout simplement parce que l’ancien joueur de 43 ans a décidé de prendre sa retraite. Il a rangé les crampons au vestiaire après plus de 450 matchs en championnat. Ce qui fait de lui, à ce jour, le joueur étranger ayant joué le plus de matchs en France. Son expérience manquera sans aucun doute du côté de Montpellier !


I comme Italie : Le championnat de France verra deux récents champions d’Europe italiens fouler ses pelouses cette saison. Ils jouent tous les deux au Paris saint-Germain : le gardien Gianluigi Donnarumma, dont nous avons parlé précédemment, et son compatriote, le milieu de terrain Marco Verratti. Cela aurait pu monter jusqu’à 3, si Alessandro Florenzi était resté lui-aussi dans la Capitale. Mais il est retourné du côté de Rome, faute de performances satisfaisantes.


J comme Jeu : du jeu, de jeu et rien que du jeu. L’Euro 2020 l’a montré, les équipes qui ont osé et qui se sont portées vers l’avant ont été récompensées de leurs efforts. On espère que la Ligue 1 saura suivre cet exemple. Elle devra rester dans la lignée de la saison précédente qui avait vu bon nombre d’équipes comme Lille, Paris, Monaco ou Lens par exemple, proposer un spectacle particulièrement réjouissant ! De plus, avec des entraîneurs comme Peter Bosz (Lyon), Jorge Sampaoli (Marseille), Christophe Galtier (Nice) ou encore Niko Kovac (Monaco) et tous les autres, on ne voit pas pourquoi ça changerait !

Beaucoup d’interrogations autour du PSG et de l’OM

K comme Kylian Mbappé : Meilleur buteur la saison dernière, le joueur français voudra sans doute montrer que son tir au but manqué avec la France contre la Suisse n’est qu’un accident de parcours sur son périple vers les sommets. Cela passera par une saison encore plus complète que la dernière (où il a tout de même marqué 27 buts en Ligue 1) et par la reconquête du titre de champion de France. Sans parler d’une victoire en Ligue des Champions. En forme, Mbappé est l’un des trois meilleurs joueurs du championnat avec ses coéquipiers Lionel Messi et Neymar. On espère donc qu’il le prouvera, une nouvelle fois, sur les terrains… Enfin… S’il reste. Car on rappelle qu’il est dans sa dernière année de contrat avec le PSG et que le Real lui fait les yeux doux…


L comme Lopez : Après Lille, Bordeaux. Gérard Lopez est en effet le nouveau propriétaire des Girondins. L’un des clubs les plus emblématiques de notre Ligue 1 était au bord du dépôt de bilan. Il a donc été « sauvé » par l’homme d’affaire qui avait fait son entrée dans le football français en rachetant Lille il y a quelques années.  Reste à savoir s’il aura le même succès que dans le Nord où lui et ses collaborateurs ont rapidement su ramener le club lillois vers les premières places… Mais aura-t-il les reins solides économiquement ? Car les questions sont légions autour de la manière dont il prévoit de financer son projet…

M comme Messi :  Oui, c’est fait… Ce n’est pas un rêve. La légende argentine va bien jouer en France pour la saison 2021/2022! Après un départ rocambolesque de son club de toujours qu’était le FC Barcelone, le PSG a saisi l’opportunité et a réussi à attirer la Pulga qui retrouvera donc son ami, Neymar, du côté de Paris. Autant dire que les fans devraient être nombreux à se masser dans les stades pour voir les arabesques et les buts, qui devraient être nombreux, de Lionel Messi!

Ligue 1 2021/2022 - Neymar & Mbappé
(Photo by John Berry/Getty Images)


N comme Neymar : le joueur brésilien est LA star du championnat avec Mbappé et maintenant Lionel Messi… Mais si son talent est évident et qu’il le démontre souvent sur le terrain, encore faut-il qu’il y soit, sur ce terrain. Car c’est bien là le problème. Entre les blessures et les suspensions, Neymar a rarement connu des saisons pleines depuis son arrivée au PSG. Seulement 70 maths en championnat… En 4 saisons! Est-ce que ce sera le cas pour la saison de Ligue 1 2021/22? Lui qui semble enfin à l’aise dans son club et dont les rumeurs de départ ne semblent plus qu’un lointain souvenir.  S’il arrive à enchaîner les matchs, les trophées de champion et de meilleur joueur de la saison ne devrait pas pouvoir lui échapper.


O comme Olympique de Marseille
 : comment évoquer la Ligue 1 sans parler de l’OM. L’un des clubs les plus populaires de France a connu quelques turbulences la saison dernière. Rebellion des supporteurs, mise en retrait de son ancien président, Jacques-Henri Eyraud. Cela a engendré la nomination de Pablo Longoria et l’arrivée de Jorge Sampaoli, comme entraîneur. Un coach argentin dans la lignée d’un autre très apprécié sur la Canebière. Un certain Marcelo Bielsa… Et cela a semble-t-il donné un nouveau souffle au club. Il s’est montré particulièrement actif au mercato avec l’arrivée de nombreux joueurs comme Saliba, Lopez, De la Fuente ou encore Guendhouzi. Et ce n’est pas terminé apparemment. Les matchs de préparation ont laissé entrevoir certaines promesses, notamment au niveau du jeu… L’OM pourrait bien être l’équipe « frisson » de cette saison… « L’effet Bielsa », épisode 2 ?


P comme Pochettino : S’il y en a un qui a la pression cette saison, c’est bien Mauricio Pochettino. Le coach argentin est l’entraîneur avec le ratio de défaite le plus élevé au PSG depuis l’arrivée des propriétaires venant du Qatar (soit 22,86%).  Il a échoué dans la lutte pour le titre de champion face à Lille, la saison dernière. A été éliminé en demi-finale de Ligue des Champions. Et n’a eu « que » la Coupe de France à se mettre sous la dent. Il devra faire beaucoup mieux cette saison. Surtout qu’avec le recrutement du club, aucun échec ne devrait être toléré. La victoire et le beau jeu sont demandés du côté du Parc des Princes. Autant par la direction que par les supporteurs…


Q comme Qualification en coupe d’Europe : ce qui rend cette saison de Ligue 1 2021/22 excitante, c’est que beaucoup d’équipes semblent aller dans la bonne direction et se lanceront dans ce championnat avec des ambitions évidentes. La lutte pour les places qualificatives en Ligue des Champions, en Ligue Europa ou en Ligue Europa Conférence (oui, oui, la 3ème coupe d’Europe…) devrait s’en ressentir avec beaucoup de candidats. Le PSG, évidemment, mais aussi Lille, Monaco, Lyon, Marseille, Rennes, Nice ou encore Lens qui voudra confirmer après une saison étonnante, l’année dernière. Surtout qu’une équipe surprise arrive toujours à s’immiscer dans cette lutte. On espère vraiment que toutes les équipes sauront répondre aux attentes. Le spectacle n’en sera que meilleur.

Une légende et un revenant


R comme Ramos : le mythique et désormais ancien défenseur central du Real Madrid débarque dans notre championnat. Ce n’est pas une blague. L’homme aux 4 Ligues des Champions vient pour apporter son immense expérience, son leadership et ses buts à la dernière seconde pour enfin permettre au PSG de remporter la coupe aux Grandes Oreilles. L’Espagnol de 35 ans semble en avoir encore dans le réservoir. Il est déterminé à le prouver pour, pourquoi pas, grimper encore un peu plus, dans la hiérarchie des meilleurs défenseurs de l’Histoire.

Ligue 1 2021/2022 - Mamadou Sakho
(Photo by Sebastian Frej/MB Media/Getty Images )


S comme Sakho : petit évènement du côté de Montpellier. Mamadou Sakho, ancien capitaine du PSG, parti faire ses preuves en Angleterre à Liverpool et Crystal Palace notamment, est de retour dans notre championnat. La saison de Ligue 1 2021/2022 se fera avec lui! Le défenseur central n’a encore que 31 ans et encore de belles années devant lui. Celui qui restera dans les mémoires comme ayant été le héros du match retour de l’EDF contre l’Ukraine en 2013, devrait venir remplacer Vitorino Hilton, évoqué précédemment, comme homme de base et d’expérience, dans la défense héraultaise.


T comme Tenant du titre : Oui, il est bon de le rappeler une nouvelle fois, le champion en titre, c’est bien Lille. Le club du Nord a su réaliser une saison de haute volée pour supplanter le Paris Saint-Germain. Pourrait-il récidiver ? L’optimisme n’est pas de mise. D’abord, parce que Christophe Galtier est parti mais aussi parce que le club devrait aussi faire face à une vague de départs. Maignan, Soumaoro ou Soumaré sont déjà partis et des joueurs comme Renato Sanches  ou Jonathan Ikoné pourraient suivre… Le club signerait sans doute pour une place qualificative en Ligue des Champions pour la saison prochaine !


U comme Under : Cenzig Under. L’ancien joueur de la Roma aura donc la lourde tâche de prendre la succession de Florian Thauvin, parti au Mexique, dans le couloir droit de l’Olympique de Marseille. Le joueur turc de 24 ans a su montrer des brides de son talent en Italie ou encore avec l’équipe nationale mais son passage à Leicester a été un échec. S’il est capable de fulgurances, il manque encore de constance et d’efficacité devant les buts. Il devra concrétiser ses occasions sous peine de se mettre à dos le stade Vélodrome !  

Tu reprendras bien un peu de VAR!


V comme VAR : depuis son instauration il y a quelques saisons, la VAR (ou arbitrage vidéo pour les non-initiés) était censée résoudre les problèmes d’arbitrage. On en est loin… Hors-jeu, pénalty, les débats sont encore légions autour des décisions des hommes (et femmes) en noir. Sans parler du temps parfois interminable qu’il leur faut pour les prendre… On ne demande qu’un peu plus de rapidité et d’uniformité dans les décisions ! Ne pas avoir à attendre 5 minutes avant de célébrer un but… Ce n’est pas trop demander, non ?

Ligue 1 - VAR
(Photo by Sylvain Lefevre/Getty Images)


W comme William Saliba : le jeune défenseur français est prêté par Arsenal à l’Olympique de Marseille après un premier prêt à l’OGC Nice. Révélé à Saint-Etienne, il a du mal à gagner la confiance du coach des Gunners, Mikel Arteta. Il voudra donc démontrer toutes ses qualités cette saison. Quoi de mieux qu’un club aussi exposé que l’OM pour cela. S’il parvient à résister à la pression qui entoure le club et à se révéler comme le leader de la défense phocéenne, nul doute que sa situation devrait changer à son retour en Angleterre. Si ce n’est pas le cas, par contre… Sa carrière pourrait en prendre un sérieux coup.


X comme Xeka : Si la Ligue 1 2021/2022 ne démarre que cette semaine, le vrai départ officiel de la saison a été donné la semaine dernière avec le fameux Trophée des Champions entre Lille et le PSG. Avec la victoire des Lillois 1 but à 0 grâce à une but de Xeka… Et quel but ! Xeka restera donc comme le premier buteur officiel cette année. Encore une fois, on espère que cela donnera le ton à ce qui nous attend sur tous les terrains de France cette saison !


Y comme Yoann Riou : ceux qui n’ont pas la chance d’être abonné à Canal mais adorent la Ligue 1 le connaissent sans doute. Yoann Riou est un journaliste de la chaîne L’équipe, amoureux de sport. Il commente les meilleurs matchs de pour la chaîne, sans les images. Mais avec optimisme et bonne humeur ! Et autant te dire que c’est un spectacle à lui tout seul ! Alors, si tu veux passer un bon moment tout en suivant les affiches de notre Ligue 1 2021/2022, Yoann Riou est l’homme à suivre !


Z comme Zizou : Pourquoi Zizou ? D’abord parce que les mots en Z ne sont pas légions ! Ensuite, parce que la légende du football français n’est plus l’entraîneur du Real Madrid et est donc totalement libre. Sachant que l’EDF, qui lui est promise, devrait poursuivre sous la direction de Didier Deschamps au moins jusqu’à la Coupe du monde au Qatar, pourquoi ne pas imaginer un petit intermède en Ligue 1. Notamment si une crise se faisait sentir dans un des clubs du haut de tableau. On pense au PSG, forcément (même si ce sera difficile pour lui, le Marseillais). Et pourquoi pas l’OM d’ailleurs, si l’expérience Sampaoli venait à faire « Pschiitt »… On est encore loin de voir Zizou débarquer en France mais sait-on jamais… Si ça arrive, tu l’auras lu ici en premier!

AUTRES ARTICLES INTÉRESSANTS

ACTUS l Editor

Ligue des Champions 2021-2022: les forces en présence

Tu l’attendais… Elle est là…...

-->

ACTUS l Editor

NFL 2021 : ce qu'il faut savoir sur la saison de foot US!

La NFL, le championnat de football ...

-->

ACTUS l Editor

Koh Lanta : Les 20 ans de l’émission en stats.