Formule 1: 5 raisons de suivre la saison 2022

La nouvelle saison de Formule 1 débute officiellement le 18 mars prochain avec les premiers essais libre du Grand Prix de Bahreïn. Après quelques années dans le creux de la vague, la F1 est revenu sur le devant de la scène. Cela grâce, notamment, au documentaire de Netflix, « Drive to Survive » et à une nouvelle rivalité grandissante entre Lewis Hamilton et Max Verstappen.

Si tu n’es pas déjà un(e) fan absolu(e), on a décidé, chez JD Sports, de te donner 5 bonnes raisons de suivre la saison 2022 avec attention. Alors, accroche-toi à ton siège et prépare-toi pour le départ! En mars vient le printemps mais aussi les courses automobiles!

1- Le duel Verstappen-Hamilton, acte II

Ils se sont quittés sur une controverse. Un titre de champion du monde qui s’est décidé dans le dernier tour de la dernière course. Au final, c’est le plus jeune des deux, Max Verstappen, qui a été couronné. Le Néerlandais remporta ainsi son premier titre, coiffant au poteau son illustre aîné. Ces derniers instants ne sont que le parfait résumé de toute la saison dernière qui aura vu les deux pilotes, et leurs écuries, Red Bull et Mercedes, s’écharper sur la piste mais aussi en dehors.

Formule-1-Hamilton-Verstappen
Image: Pinterest

Des courses sous tension, des accrochages ou encore des dépassements à foison, les deux hommes ont rivalisé de virtuosité pour nous offrir un fabuleux spectacle. On peut parier que ce sera de nouveau le cas durant les grands prix qui composeront cette saison. Surtout qu’Hamilton voudra récupérer son titre quand Verstappen voudra confirmer qu’il est bien le nouveau numéro 1 de la Formule 1. Ils seront les deux grands favoris cette saison mais, attention quand même. Tout peut aller très vite en F1…

2 – Un nouveau réglement pour chambouler la Formule 1

C’est l’une des spécificités des sports automobiles. Les réglements sont susceptibles de changer fréquemment afin de toujours pousser plus loin les limites techniques de ces monoplaces mais aussi pour éviter une période trop longue de domination. Du coup, parfois les changements peuvent être minimes. D’autres fois, ils peuvent tout chambouler. Et cela pourrait bien être le cas cette saison. Ne t’inquiète pas, on ne vas pas t’ennuyer avec pleins de termes techniques, on va juste te préciser que la nouvelle réglementation va bouleverser la physionomie des Formule 1. Elle va les rendre plus légères et favoriser encore plus les dépassements. Du moins, elle va essayer…

Du coup, la hiérarchie pourrait ainsi être chamboulée. Attention, on ne va pas te mentir, comme dans la plupart des sports, les équipes avec le plus de moyens, comme Mercedes, ont souvent plus de ressources pour développer des monoplaces compétitives. Toutefois, ces nouveaux réglements peuvent permettrent à des écuries en retard de rebattre les cartes. Elles peuvent ainsi se repositionner parmi les équipes de tête. Au hasard, la Scuderia Ferrari par exemple. Parce qu’après tout, 3 ou 4 équipes dominantes valent mieux que 2, non? Il faudra voir comment se comportent les McClaren, Aston Martin et autres Alpine dans les semaines qui viennent.

Image: Pinterest

3- Des chances de voir de nouveaux vainqueurs en Formule 1

En 2020, la F1 avait vu 5 pilotes différents se partager les victoires. Ce nombre était monté à 6 la saison dernière. Ainsi, si les Hamilton, Verstappen, Bottas étaient plutôt des habitués. Ils ont depuis été rejoints par les Pierre Gasly, Sergio Pérez et Esteban Ocon. Ceux-ci ont tous remporté leur première course dans la catégorie reine, quand Daniel Ricciardo, lui, a retrouvé les joies de la victoire au volant de sa McClaren, après plusieurs années de disette.

Avec tous les bouleversements survenus en terme de réglementation et de changements d’écuries, on pourrait bien voir d’autres noms venir s’ajouter à cette liste. Parmi les jeunes loups en attente de leur premier succès et qui ont de bonnes chances d’y parvenir, comment ne pas citer Lando Norris (McClaren). Il est passé tout près à plusieurs reprises ces deux dernières saisons. 2022 sera-t-elle son année? Mais si on devait miser sur quelqu’un cette saison, on pencherait surtout du côté de George Russell…

4- Goerge Russell, le jeune loup aux dents longues

C’est LA grande énigme de la saison. Comment le jeune britannique va se comporter pour sa première vraie saison au volant de la Mercedes. Lui qui a donc remplacé Bottas comme équipier de Lewis Hamilton. Le jeune homme a fait ses preuves chez Williams avec des performances qui ont dépassé toutes les espérances. Ce qui lui a valu de gagner sa place au sein de l’écurie allemande. Surtout, il avait impressionné, il y a 2 ans, quand il avait remplacé au Grand Prix de Sakhir 2020, ce même Hamilton, absent pour cause de covid.

Image: Pinterest

Il était ainsi passé tout près de la victoire. De nombreux problèmes, indépendants de sa volonté, étaient toutefois venus contrecarrer ses plans. Nulle doute que ce ne sera que partie remise et qu’il se retrouvera en position de remporter quelques courses cette saison… Mais la vraie question est de savoir s’il se contentera du simple rôle d’équipier de la légende Hamilton. Est-ce que son ambition et son talent sur la piste lui feront griller des étapes et mettre des bâtons dans les roues du champion britannique? Si l’on prend les exemples récents, la co-habitation avec des pilotes de ce calibre se sont rarement bien passées pour Lewis…Comme avec Alonso, en 2007, ou avec Rosberg, en 2016. Attention, donc…

5- Le sprint, le format qui change tout en Formule 1

Depuis la saison dernière, la Formule 1 a ajouté sur certains Grands Prix, le sprint, aux traditionnelles qualifications et à la course du dimanche. Le principe: après les qualifications le vendredi, les pilotes s’élancent dans une mini-course de quelques tours dont les résultats déterminent l’ordre de départ lors de la véritable course, à la fin du week-end.

En clair, le pilote qui gagne la course sprint débutera la course en première position. Un abandon, par contre, et le pilote en question se retrouvera en fond de grille… De plus, les huits premiers se voient attribuer des points supplémentaires, allant de 8 points pour le vainqueur à 1 point pour le huitième. Cela avait notamment permis à Hamilton de nous offrir un week-end de folie la saison dernière avec une remontée fantastique lors de la course sprint d’Interlagos, durant laquelle il était parti de la dernière place.

Ce format a donc été reconduit pour trois Grand Prix en 2022. La course sprint aura ainsi lieu à Imola, à Spielberg, en Autriche et à Interlagos, au Brésil.

Bonus: un nouveau Grand Prix, à Miami et plusieurs retours

Comme chaque année, la Formule 1 va traverser le globe dans tous les sens. Cette année, 23 grands prix devraient, normalement, avoir lieu avec des références comme Monaco, Imola ou Spa-Francorchamps. On aura aussi droit à certains retours assez marquants comme les GP de Melbourne, du Canada, de Singapour et du Japon, à Suzuka.

Formule-1-Miami
Image: Pinterest

Enfin, un nouveau Grand Prix va faire son apparition au calendrier, du côté de Miami, aux Etats-Unis. Il interviendra très vite puisqu’il se déroulera le 8 mai prochain. De quoi faire croître encore un peu plus la popularité de la catégorie de l’autre côté de l’Atlantique?

Voilà, on espère que ces quelques raisons t’auront convaincu de suivre la saison 2022 de Formule 1. Expert, fan absolu ou non, peu importe, la F1, l’essayer, c’est l’adopter!

AUTRES ARTICLES INTÉRESSANTS

BASKETS l Editor

La New Balance XC-72 par Raheem Sterling

Poursuivant la lignée de la 327, l...

-->

BASKETS l Editor

Lacoste : du classique au classy

La toute nouvelle collection de bas...

-->

BASKETS l Editor

La fête des pères : 3 idées de cadeaux (sans te ruiner)

On est d'accord ? Trouver un cadeau...

-->