COUPE DU MONDE DE LA FIFA : LES FAVORIS (2/2)

Suite de l’article « COUPE DU MONDE DE LA FIFA : LES FAVORIS (1/2) »

 

 

ARGENTINE

 

Finaliste au Brésil en 2014, l’équipe d’Argentine a vu ses trois derniers espoirs de la Coupe du Monde finir entre les mains de l’Allemagne. La Albiceleste a presque raté sa qualification pour la Russie. C’est grâce au triplé de Lionel Messi à leur dernier match de groupe contre l’Equateur, qu’ils ont évité l’humiliation déjà vécue auparavant en 1970 alors qu’ils n’étaient pas qualifiés pour le tournoi au Mexique.

Avec une attaque renommée dépendant de Messi et une défense plus fébrile qu’autrefois, l’Argentine a récemment égalé sa plus grande défaite face à l’Espagne en Mars, 6-1. Les deux joueurs de Manchester, Nicolás Otamendi et Marcos Rojo, étaient bien présents sur le terrain, alors que Messi se reposait.

Joueur clé : Lionel Messi

Carrière internationale : 124 sélections / 64 buts

Réussites importantes : Coupe du Monde U-20 de la FIFA (2005), Médaille d’Or Olympique (2008), Ballon d’Or de la Coupe du Monde de la FIFA (2014), Coupe du Monde de la FIFA (2014), Copa América Golden Ball (2015) Ballon d’Or (2009, 2010, 2011, 2012, 2015).

Lionel Messi, meilleur buteur de toutes les ligues en Europe a remporté la Golden Shoe pour une cinquième saison record. Elu meilleur joueur de la dernière Coupe du Monde, le numéro 10 argentin va tout faire pour ajouter un prix à son incroyable carrière footballistique.

 

 

BELGIQUE

 

Les Red Devils ont l’une des sélections les plus impressionnantes à présenter en Russie. Occupant actuellement la 5ème place du classement FIFA, ils peuvent se vanter de leur joueur Thibaut Courtois – également gardien de but à Chelsea – et de leurs piliers défensifs Jan Vertonghen, Vincent Kompany et Toby Alderweireld. Au premier plan, Dries Mertens et Romelu Lukaku, se nourrissent de la créativité d’Eden Hazard et de Kevin De Bruyne.

Leur 4ème place au Mexique en 86 reste leur meilleur résultat. Pour se surpasser, ils devront s’améliorer et faire mieux que leurs derniers championnats d’Europe où ils se sont vus s’incliner en quarts de finale après une défaite 3-1 contre le Pays de Galles. Leur buteur à cette occasion, Radja Nainggolan, a été étonnamment absent pour leur sélection à la Coupe du Monde.

Joueur clé : Kevin De Bruyne

Carrière internationale : 61 sélections / 13 buts

Réussites importantes : Sportif belge de l’année (2015), France Football World XI (2015).

De Bruyne a été le catalyseur de la saison record de Manchester City, remportant le prix inaugural Premier League Playmaker de la saison après ses 16 passes décisives. Visant bientôt ses 27 ans, De Bruyne à l’âge d’atteindre son aposée en Russie.

 

 

PORTUGAL

 

Lors de l’Euro 2016, le Portugal a remporté son premier championnat majeur en perdant les matchs du groupe ainsi que leur capitaine Cristiano Ronaldo, 25 minutes avant la fin de la finale contre la France, pays hôte.

Bien qu’ils n’aient impressionné personne pendant la majeure partie du tournoi, le Portugal a fait preuve de résistance pour finalement franchir la ligne d’arrivée. Avec l’un des tireurs d’élite les plus meurtriers du monde, la Seleção das Quinas Seleção aura toujours une chance de rester proche du but. Leur expérience durant l’Euro 2016 prouve qu’ils peuvent parvenir à leur fin.

Joueur clé : Cristiano Ronaldo

Carrière internationale : 150 sélections / 81 buts

Réussites importantes : Championnat d’Europe de l’UEFA (2016), Équipe du Championnat d’Europe de l’UEFA du Tournoi (2004, 2012, 2016). Meilleur buteur du Championnat d’Europe de l’UEFA (2012), 5 FIFA Ballon d’Or (2008, 2013, 2014, 2016, 2017).

A 33 ans, Ronaldo devrait faire sa dernière apparition en Coupe du monde. Il compte à ce jour 450 buts en 438 apparitions pour le Real Madrid et ne montre aucun signe de ralentissement, enregistrant 44 buts en 44 matches cette saison. Fraîchement sorti de son troisième trophée consécutif de la Ligue des Champions, Ronaldo à marqué l’un des plus beaux buts de la saison contre la Juventus.

 

 

ANGLETERRE

 

Gareth Southgate a choisi une équipe jeune et fraîche pour défier les meilleurs du monde. Et tandis qu’ils manquent d’expérience et qu’ils restent à être testés, il sera difficile de les décourager durant la Coupe. En attaque, l’équipe a deux ailiers supersoniques qui soutiennent Harry kane, attaquant de classe internationale. L’équipe dispose également d’une flopée d’autres options de qualité au cas où ils devraient effectuer des changements

En outre, l’Angleterre a fait remplacer Joe Hart, qui avait pourtant participé aux trois derniers tournois. Avec leurs deux défaites lors de leurs deux premiers matches au Brésil en 2014, les Trois Lions ont souffert d’une sortie prématurée. Gareth Southgate espère donc que ses hommes peuvent partir sur un bon pied, face à une Tunisie qui n’a pas remporté de match de Coupe du monde depuis 1978, et une équipe panaméenne qui fait ses débuts en Coupe du Monde.

Joueur clé : Harry Kane

Carrière internationale : 24 sélections / 13 buts

Réussites importantes : Prix du Joueur de l’année en Angleterre (2017).

Au cours des quatre dernières saisons, Harry Kane a marqué 135 buts en 187 matchs, ce qui lui a valu un taux d’attaque de 0,72 par match durant cette période. À seulement 24 ans, l’avant-centre de Tottenham Hotspur sera capitaine des Trois Lions et un élément clef pour ce tournoi.

 

AUTRES ARTICLES INTÉRESSANTS

ACTUS l Editor

Du style avec la nouvelle collection Ellesse

Les beaux jours sont enfin là et l...

-->

ACTUS l Editor

NAPAPIJRI : Nouvelle collection au sommet de la mode

Depuis 35 ans, Napapijri propose de...

-->

ACTUS l Editor

Crocs: le guide ultime de JD

On le prédit... 2022 sera l'année...

-->